LES PHOTOGRAPHIES CACHÉES du PROJET NÉOSENS !

 

On comprend qu'ils aient caché les vues sur ce scandaleux projet d'urbanisation, depuis la place de l'église et depuis le chemin du Polentier, tellement saute aux yeux, le caractère inacceptable de ce projet qui défigurerait  radicalement le centre de notre village en le transformant en un banal quartier urbain sans âme, fait de cubes et de rectangles conçus par ordinateur et que vous pouvez retrouver n'importe où ailleurs !

  

Les vues que je vous présente, ci-dessous, n'ont, pour la plupart, jamais été présentées dans les dossiers de permis de construire consultables par les élus de l'opposition et par les habitants, ni sur le grand panneau mensonger installé en face de l'église qui cache les trois-quarts du projet !

 

Je les ai découvertes par hasard en naviguant, hier 31 janvier 2020, sur internet.

 

Je présente, tout d'abord, deux photographies du paysage architectural actuel pour que vous puissiez ensuite faire la comparaison avec la photographie suivante soigneusement cachée jusqu'à hier !

 

            Cliquez sur chacune des photographies pour les agrandir !

 

                                      Aujourd'hui

                            Après si on laisse faire...!

 

On note que le promoteur a effacé la maison ARANDEL-GHILARDI et l'a remplacée par un carré blanc semi-transparent ; elle faisait sans doute trop local, trop savoyard...!

Vue depuis le bas du chemin du Polentier

Vue à mi-chemin du Polentier

Vue depuis le chemin privé au croisement avec le chemin de Sonnaz

Vue de la barre urbaine depuis le chemin de Sonnaz

Vue depuis le rond-point devant l'église

 

Et tout cela sans aucune information ni consultation de moi-même, élu de l'opposition, ni bien sûr des habitants du centre et de la population du village.

 

Aucune réunion publique de consultation des habitants n'a été organisée par la majorité municipale sur ce projet de bouleversement radical, démesuré, inesthétique et inadapté pour le centre de Voglans !

 

Tout le monde a pourtant lu la phrase ci-dessous rédigée en caractères gras dans la lettre de candidature écrite pour Yves MERCIER, maire sortant, définitivement je l'espère...!

 

 " Être un élu de terrain, c'est être en prise directe avec la réalité, c'est être à l'écoute de nos concitoyens..."

 

Comme à son habitude, Yves MERCIER ment, se moque effrontément de ses administrés Voglanais tout en faisant énormément plaisir au promoteur NÉOSENS !

 

Ne disait-il pas dans la réponse ci-dessous qu'il me faisait le 8 janvier 2020 : " ce projet a fait l'objet d'une étude architecturale poussée et celui-ci s'insère parfaitement dans l'environnement existant..." !

 

Lire sa réponse complète et mensongère du 8 janvier, sûrement pas rédigée par lui mais plutôt par ses adjointes ou son cabinet de 16 avocats lyonnais, sur : 

 

https://www.lebulletinvoglanais.fr/permis-néosens-50-encore-deux-gros-mensonges-début-2020/