Le permis qui accuse la mairie actuelle !

             Cliquez sur les pages du document pour les agrandir.

Comment ne pas avoir une pensée pour les propriétaires des 14 maisons incluses dans le périmètre du plan de prévention des risques miniers ( PPRM ) dont certains ont été trompés par la mairie de Voglans lorsque celle-ci leur a caché la vérité sur l'existence de la mine et la présence des galeries minières dans le sous-sol.

 

La colère contenue de l'habitante du clos Noiray qui s'est publiquement adressée, le 28 janvier 2013, à M. Yves MERCIER, le maire,  lors de la réunion publique n'a rencontré de sa part qu'un lourd silence et un regard baissé, dirigé vers la table. Gênée la fonctionnaire de la DREAL venue de Lyon a vaguement répondu qu'à l'époque on ne savait pas...!

 

Dans tous les cas la mairie de Voglans savait parfaitement. Voir le permis de construire ci-dessous et délivré en 1973 par le maire de Voglans de l'époque, cadre chez Gerland et lui-même, ainsi que son père, ancien mineur de la mine de Voglans.