Vous trouverez ci-dessous la réponse signée de la main même du préfet Eric JALON.

 

Vous trouverez dans ma lettre du 17 octobre, la réponse que j'apporte aux arguments mis sous la plume du préfet par ses services, notamment à ceux que j'ai encadrés en rouge.

 

Cliquez sur les documents pour les agrandir !